TECHNOPTIMISM
Future is great™

Appel au peuple chinois

Le terme de "civilisation" est vaste et discutable, cependant il peut être associé à des zones géographiques qui ont historiquement évolué d'une manière plus ou moins homogène. Ces "époques" civilisationelles doivent beaucoup à la technologie, car elle est le terreau des évolutions de mœurs et cultures. Se référer à notre article Technologie, pour plus d'informations à ce sujet.

D'une manière grossière ont peut dégager quatre civilisations dans la filiation occidentale:

- L'africaine, primitive des premiers hommes.
- La proche-orientale: période de l'antiquité Sumérienne et Égyptienne.
- L'européenne, qui commence avec la Grèce antique (ou plus exactement préhellénique).
- L'américaine, qui débute à la fin de la seconde guerre mondiale.

En générale, une civilisation devient dominante au détriment d'une autre. Ce qui n'implique pas la disparition de la civilisation antérieure... mais veut plutôt dire que la nouvelle civilisation dominante prend l'ascendant dans de nombreux domaines, notamment technologiques, culturels, commerciaux et militaires. Cette civilisation dominante a été qualifié de "société laboratoire" par le philosophe, journaliste et politicien Jean-François Revel:

"Il existe en effet à chaque époque, du moins à chaque époque de progrès, ce que l'on peut appeler une société-laboratoire, où sont inventées et essayées les solutions de civilisation" [1]

C'est la société / civilisation où tout se passe, où tout est essayé... la civilisation qui foisonne et rayonne sur les autres.

Loin de nous l'idée de minimiser l'histoire des "civilisations" asiatiques jusqu'à aujourd'hui, mais ces civilisations, malgré des contacts récents avec l'occident, ont évolué parallèlement à leur rythme, selon leurs propres critères.

Dans le monde d'aujourd'hui, le rayonnement d'une civilisation est nécessairement global, et nous pensons, comme de nombreux chercheurs, que la civilisation dominante et globale de demain sera la civilisation asiatique, et plus particulièrement chinoise. Les civilisations Européano-Américaines sont déjà lancées, et contribuerons aux développements technologiques qui nous intéressent... mais l'éclosion de nouvelles puissances va générer de nouvelles forces de recherche à dimensions colossales.
La chine est un pays extraordinairement peuplé, et ne manque pas d'individus ingénieux et travailleurs. Faut il rappeler que la chine est actuellement l'usine du monde et qu'y sont fabriqués ou assemblés les produits les plus sophistiqués ? De nombreux chinois sont allés faire leurs études à l'étranger avec un but: exceller. Beaucoup retournent actuellement dans leur pays avec le savoir qu'ils ont emmagasiné. La pression d'Internet qui nourri le désir d'émancipation du peuple chinois, le développement progressif de l'économie de marché.... tout concorde pour le jaillissement de la civilisation chinoise et son accession au statut de civilisation "laboratoire".
La formidable capacité du peuple chinois s'épanouira nécessairement dans les domaines technologiques, et notamment les domaines biotechnologiques. Moins embourbés par de contraignantes considération ethico-religieuses abrahamiques, ils est fort à parier que la contribution chinoise à la recherche pour l'extension thérapeutique de la durée de vie sera majeur.

Par l'intermédiaire de ce site, le technoptimisme encourage vivement la Chine, son gouvernement, son peuple et ses milliardaires, à mettre en œuvre leurs prodigieuses capacités au service de la recherche scientifique, technique et technologique dans le but précis d'éradiquer les causes du vieillissement biologique.

L'enjeu civilisationnel de demain, est très certainement biotechnologique, car les nouvelles technologies en préparation aujourd'hui, vont permettre des avancée thérapeutiques historiques dont les retombées se répercuterons dans de nombreux domaines médicaux, écologiques, alimentaires et donc économiques.

Sources

[1] Jean-François Revel - L'obsession anti-américaine